Introduction à notre pouvoir créateur

Created with Sketch.

Introduction à notre pouvoir créateur.

Dans cet article, nous allons voir ensemble:

  1. Comment rendre l’impossible possible,
  2. Ce que l’hypnose nous apprend sur notre pouvoir créateur,
  3. Ce que la méditation nous apprend sur notre pouvoir créateur.

I) Rendre l’impossible possible:

Il fût un temps, aucun être humain n’était parvenu à courir le 400 mètres en moins de 50 secondes. A cette époque, l’ensemble de la communauté scientifique avait acté qu’il était physiologiquement impossible pour un être humain d’accomplir un tel exploit.

Un beau jour, un coureur d’exception qui n’était pas au fait de cette impossibilité parvint à passer sous la barre des 50 secondes. Ce faisant, il rendit l’impossible possible.

Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’on fait.

MARK TWAIN

La période qui s’en est suivie a été riche en nouveaux records du monde.

Ces mêmes coureurs qui n’étaient jamais passés sous la barre des 50 secondes se sont psychologiquement « autorisés » à accomplir cet exploit.
Ils n’ont pas pour cela eu besoin de s’entrainer plus durement mais juste à changer de paradigme en cessant de considérer la chose comme impossible.

II) Ce que l’hypnose nous apprend sur notre pouvoir créateur:

Le phénomène de l’hypnose met en avant la puissance créatrice qui sommeille en nous.

L’art de l’hypnose consiste à accéder directement au subconscient en supprimant temporairement les filtres du conscient.

Si le rôle de l’hypnotiseur est fondamental, le véritable pouvoir en jeu est celui du subconscient de la personne hypnotisée.

Ce que l’hypnose nous apprend, c’est que nos croyances créent la réalité telle que nous la percevons et que nous avons la faculté de modifier nos croyances.

III) Ce que la méditation nous apprend sur notre pouvoir créateur:

En 1993 à Washington, le taux de criminalité était particulièrement élevé. Lors d’une interview, le chef de la Police avait déclaré: « La seule chose qui pourrait faire baisser le taux de criminalité de cette ville, c’est une chute de neige de 50 cm« .

Des scientifiques se sont mis en tête de faire venir dans la ville 4 000 pratiquants de la méditation de pleine conscience pendant 2 mois et de les faire méditer ensemble quotidiennement.

Au plus fort de la présence des méditants, le taux de criminalité de la ville avait diminué de 23%.
Dès le départ des méditants, le taux de criminalité a de nouveau augmenté.
Il a été calculé que la probabilité qu’il ne s’agisse que d’un hasard était d’une chance sur cinq cent millions.

La méditation n’est pas une pratique centrée sur soi.
La méditation est une pratique d’ouverture au monde, de joie et de partage. Les répercutions de cette pratique merveilleuse vont bien au delà de notre petite personne.

Ce que cet exemple nous montre, c’est que notre pouvoir créateur est non localisé; il rayonne / raisonne tout autour de nous.

Merci d’avoir lu cet article!

Ne manquez pas nos prochaines parutions!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *