Qu’est-ce-que l’équanimité?

Created with Sketch.

L’équanimité est un terme que vous retrouverez très régulièrement dans mes articles de blog.
Lui réserver un article à part entière ne sera pas de trop 🙂

Dans cet article, nous allons voir ensemble:

  1. Ce qu’en disent wikipédia et la forêt amazonienne,
  2. Ce qu’en disent les scientifiques, les gagnants du loto et les personnes s’étant subitement retrouvées en situation de handicap,
  3. la différence entre équanimité et indifférence.

I) L’équanimité selon wikipédia et la forêt amazonienne:

L’équanimité est une disposition affective de sérénité à l’égard de toute sensation qui résulte d’une acceptation de soi-même et de ses circonstances, ainsi que d’une base de confiance dans le bien-fondé des données de la vie. (source : Wikipédia)

Une définition plus philosophique peut être trouvée dans Mère, l’enseignement spirituel de la forêt amazonienne de Laurent Huguelit (et préfacé par Matthieu Ricard!):
‘L’équanimité est un outil de connaissance de soi. […] Dans l’équanimité, il n’y a pas de jugement, pas de culpabilité : « ce qui est » est observé avec calme et neutralité, dans un équilibre de clarté ; on ne juge pas le monde, on ne juge pas autrui et l’on ne se juge pas soi-même.’

Lauretn Hugelit, mère, l'enseignement spirituel de la forêt amazonienne

II) Équanimité, loto et handicap:

(extrait de mon livre : 10 habitudes des gens heureux)

a) Étude loto handicap:

Une étude s’est penchée sur le « niveau de bien-être » de gagnants au loto et celui d’autres êtres humains moins « fortunés » qui s’étaient subitement retrouvés en situation de handicap.

À priori, gagner au loto est nettement préférable, n’est-ce pas ?

L’étude a mis en évidence que ce n’était pas si clair que cela.

Admettons que l’on évalue notre niveau de bien-être sur une échelle allant de 1 à 10, (1 -> état de dépression et 10 -> nirvana). Disons par exemple que nous nous situons la plupart du temps entre 5 et 7.

Le fait de gagner à la loterie créera sans doute au moment même de l’évènement un pic de bien-être. Nous nous retrouverons dans les jours, semaines ou mois qui suivent à osciller entre 8 et 10.

Si au lieu de gagner à la loterie, nous nous retrouvons subitement en fauteuil roulant pour le reste de nos jours, nous allons plutôt nous retrouver à osciller entre 2 et 3 !

Ni l’un ni l’autre de ces états ne dure éternellement. Que l’on gagne au loto ou que l’on se retrouve subitement handicapé, nous retournons relativement rapidement (environ 6 mois d’après l’étude) à l’état d’esprit dans lequel nous nous trouvions avant l’évènement.

b) Gagnants malheureux et handicap transcendé:

Il se peut même que gagner au loto finisse par être perçu comme une malédiction et se retrouver malade ou handicapé comme une chance !

Cherchez sur internet « gagnants au loto malheureux » si vous voulez vous en convaincre ; vous tomberez sur des « Après avoir gagné 26 millions d’euros, le boucher de Bègles finit en prison » ou autres « Il se fait ruiner par son banquier », « sombre dans la dépendance au crack » ou encore « sa jeune fille lui a dit adieu […] son frère a embauché un tueur ».

Si vous voulez un exemple frappant d’un être humain ayant transcendé son handicap en véritable raison de vivre / source d’inspiration ou de motivation, cherchez Nick Vujicic sur internet (je vous recommande d’ailleurs vivement son livre, la vie au-delà de toute limite).

c) Penser, parler et agir avec équanimité:

L’équanimité, c’est la mise en application dans nos pensées, nos paroles et nos actes du fait que les circonstances extérieures n’ont sur nous que l’influence que nous voulons bien leur donner. La pratique de la méditation est la voie royale pour apprendre à faire preuve d’équanimité vis-à-vis de nos pensées (voir mon article : savoir méditer en 90 secondes).

Penser de manière équanime, c’est reconnaître que ce qui importe le plus n’est pas ce qui se produit dans nos vies, mais ce que l’on en fait.

Cela nous donne une immense liberté en nous reliant à notre pouvoir créateur.

III) Equanimité et indifférence:

Cloche d'équanimité, de paix et de neutralité - wemedit

Tant que la notion d’équanimité reste pour nous un simple concept , percevoir la différence entre équanimité et indifférence n’est pas aisé.


Être équanime ne nous empêche pas d’avoir des préférences.
En revanche, cela nous libère de l’attachement à un résultat ou à une situation donnée.

Par exemple, nous pouvons avoir une préférence pour gagner au loto plutôt que de nous retrouver handicapé
. Malgré cette préférence, nous savons que notre sérénité ne serait ébranlée ni dans un cas, ni dans l’autre. Sans pour autant nous laisser indifférents, nous ne serions pas affectés outre mesure par ces évènements. Wikipédia fait donc à juste titre mention d’une « confiance dans le bien-fondé des données de la vie ».

Merci d’avoir lu cet article!

Ne manquez pas nos prochaines parutions!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *